Weboscope mesure d'audience, statistiques, ROI
Classement des meilleurs sites et positionnement

Le lièvre

Le lièvre vagit

   

Le lièvre a le pelage fauve avec des touches plus roussâtres sur le cou, les épaules, la poitrine et les flancs.

Le dessous du corps est blanc.

Les oreilles sont longues (beaucoup plus que celles de son cousin le lapin) et sont noires à leurs extrémités.

La queue est blanche sur le dessous et noire sur le dessus.

Ses longues pattes postérieures lui permettent de se propulser par des bonds rapides.

Le lièvre affectionne les terrains découverts.

Après une gestation d'une quarantaine de jours, la femelle met bas de deux à quatre jeunes.

Contrairement aux lapereaux, les levrauts (ou levreaux) naissent les yeux ouverts.

Les lièvres ne creusent pas de terrier, et c'est dans une légère dépression au milieu des herbes (appelée gîte) que la hase met bas.

Lepus se nourrit de grains, de racines, de plantes de toutes sortes, de légumes et d'écorces d'arbres.

Avoir un sommeil de lièvre ; avoir le sommeil léger.

Etre poltron comme un lièvre ; être excessivement peureux.

Lever le lièvre ; être le premier à soulever une difficulté.

Trouver le lièvre au gîte ; surprendre quelqu'un à l'improviste.

C'est là que gît le lièvre ; c'est là le noeud de l'affaire.

Et cette expression plus connue : chasser deux lièvres à la fois.

 

voir la fable

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×